Une structure forte pour l’avenir

1. Juli 2024

Au cours des deux dernières années, le groupe Merkur Druck est devenu une entreprise de production de médias. Le site de production de Langenthal rassemble sous un même toit les domaines de compétence du conseil, de la création, de l’impression et du numérique. Dernièrement, la structure de l’entreprise a elle aussi été modernisée. Jusqu’à présent, le groupe se composait de quatre entreprises: Merkur Zeitungsdruck AG, Merkur Druck AG, sprüngli druck ag et Hertig + Co. AG, toutes des imprimeries indépendantes sous la direction de Merkur Druck Holding AG. Les propriétaires et dirigeants Thomas Schärer et Marco Husistein reviennent sur leur parcours et nous parlent un peu de l’avenir.

fusion – merkur medien

Thomas Schärer et Marco Husistein, vous êtes tous les deux responsables de l’avenir du groupe merkur. Pourquoi ces entreprises d’impression papier et numériques de Langenthal, Villmergen et Lyss, jusqu’ici indépendantes, ont fusionnées pour créer merkur medien ag?

Thomas Schärer (TS): Depuis 2013, nous opérons sous le nom du groupe Merkur Druck, avec des entreprises juridiquement séparées, mais en étroite collaboration les unes avec les autres. Dans un premier
temps, nous avons spécialisé les sites et couvert les fonctions centrales depuis Langenthal, où les conditions sont optimales pour poursuivre notre croissance. Avec la récente centralisation des sites et leur fusion, nous n’avons fait que nous développer sur le long terme.

Marco Husistein (MH): Malgré la fusion, les sites de production actuels ont été conservés avec la volonté d’assurer à la clientèle des partenaires régionaux en mesure de la conseiller. Nous avons finalement clarifié
les choses et réalisé avec «merkur» une marque qui juridiquement se compose de merkur medien ag, les sites fusionnés, et de merkur zeitungsdruck ag.

 

Vous avez donc réussi la transition vers la nouvelle marque?

MH: Oui, afin que le personnel, les fournisseurs et, bien sûr, notre clientèle très diversifiée puissent progressivement se familiariser avec le passage à cette marque et à la nouvelle organisation.

TS: Les retours sur cette décision sont positifs. Nous avons modernisé notre image sans pour autant renier nos origines. Le nouveau branding reflète bien ce que nous sommes: plus qu’une simple imprimerie, nous sommes une productrice de médias papier et numériques. C’est ainsi qu’après la fusion, nous nous sommes fortement préparés pour l’avenir, grâce à une structure solide et une image plus affirmée. Nous sommes à juste titre perçus comme une entreprise moderne et compétente.

 

Y a-t-il eu des réactions plus mitigées dans les régions de Villmergen et de Lyss, sur les anciens sites de production de sprüngli druck ag et de Hertig + Co. AG?

MH: Il y a eu quelques réactions moins positives de la clientèle implantée dans la région qui souhaiterait un partenaire de production local pour les médias papier et numériques et qui maintienne une partie de son personnel sur place.

TS: Nous recherchons le dialogue pour montrer à notre clientèle notre présence sans faille. Plus encore: nous continuons à être physiquement présents sur place, avec une compétence de conseil renforcée à Villmergen et Lyss, et nous pouvons désormais concrétiser des choses qui n’auraient pas été réalisables sans cette nouvelle structure centrale avec un peu plus de 170 spécialistes pour environ 140 postes à plein temps et des trajets courts.

 

Comment votre personnel a-t-il réagi au changement et à la fusion?

TS: Wir haben unsere Kolleginnen und Kollegen bereits zwei Jahre im Voraus über unsere Absichten informiert. Alle haben ein Angebot für einen Arbeitsplatz in Langenthal erhalten. Die meisten haben unsere Pläne geschätzt und das Jobangebot wahrgenommen. Für einige wenige ist der neue Arbeitsweg aber dann doch zu lang gewesen

 

L’adaptation de la culture d’entreprise est-elle toujours en cours?

MH: Bien sûr, les imprimeries un peu plus petites de Villmergen et de Lyss ne fonctionnaient pas de la même manière que la grande entreprise actuelle de Langenthal. Cela dit, toutes les entreprises ont bénéficié les unes des autres. Langenthal s’est appuyé sur l’agilité des spécialistes de Lyss et de Villmergen, tandis que leur personnel a pu adopter de nouvelles structures qui assurent soutien et sécurité dans le travail quotidien et dans la relation avec l’employeur. Le petit apprend du plus grand, et le grand du plus petit.

TS: Nous avons soigneusement préparé «l’intégration» du personnel de sprüngli et de Hertig à Langenthal. Les personnes jusque-là «extérieures» ont été accueillies à bras ouverts et, il était également important qu’elles commencent à travailler en Haute-Argovie sans appréhension. L’équipe s’est très vite soudée et il y règne une ambiance bienveillante.

 

La fusion a-t-elle engendré des changements dans la structure des fournisseurs?

MH: Non, nous entretenons des relations de partenariat de longue date ! Ce n’est qu’en collaborant avec les meilleurs partenaires que nous pouvons fournir des prestations de qualité pour répondre aux exigences de notre clientèle. La fusion est aussi une avantage pour nos fournisseurs, qui n’ont plus qu’un seul site à desservir et donc moins d’efforts à fournir, tout cela en préservant l’environnement.

 

Cela signifie que la fusion s’est faite sans accroc?

MH: De mon point de vue, oui. Nous avons très vite compris que l’union fait la force. Les difficultés dans le secteur de l’imprimerie rendent de telles mesures nécessaires. Notre stratégie …

TS: … vise l’avenir. Nous devons nous affirmer sur un marché concurrentiel. Nous voulons aller de l’avant avec détermination et continuer à innover, nous sommes bien placés et sommes en mesure de reprendre certaines parts de marché.

 

Les médias imprimés ont-ils encore leur place dans le monde moderne?

TS: Bien sûr ! Dans la perspective d’un mix média adapté au marché, la presse écrite jouera un rôle plus important à l’avenir, car le papier devient un produit premium et durable. C’est pour nous une certitude, nous sommes le partenaire idéal pour cela, car peu de producteurs médiatiques ont cette vision intégrée avec une offre papier et numérique, qui plus est dans une optique durable.

MH: Nous avons été l’un des premiers producteurs de média papier à utiliser de l’encre écologique, nous gérons notre production sans produits chimiques et sans COV et nous avons récemment mis sur pied une nouvelle installation de chauffage et de climatisation qui utilise la chaleur dégagée par le processus d’impression pour le chauffage et l’eau souterraine pour le refroidissement.

 

Si le format papier est pour vous une valeur sûre, pourquoi accordez-vous autant d’importance au développement de votre offre numérique?

TS: Nous sommes depuis toujours un prestataire de services médias entier et nous avons toujours privilégié un service prépresse créatif et performant.

MH: Nous élargissons en permanence notre offre numérique afin de pouvoir répondre pleinement aux besoins changeants de notre clientèle: site web, brochure de présentation, imprimés commerciaux, création, mise en page, traitement des images, correction, photographie, le tout chez un seul et même fournisseur. C’est l’efficacité à l’état pur pour notre clientèle !
Que ce soit au format papier ou numérique: des professionnels passionnés, une technologie de pointe, une utilisation moderne de l’intelligence artificielle et un esprit tourné vers l’avenir, voilà ce qui nous caractérise. Sans oublier, bien entendu, notre personnel qui n’hésite pas à faire le maximum pour notre clientèle et pour l’environnement.

Nachricht
Nachricht senden
Telefon
Jetzt anrufen